« La corruption au Cameroun A qui la responsabilité… »



"Comment faire pour éradiquer la corruption dans un pays" où l’on rejette toujours la faute sur le(s) autre(s)???

Alors, "que ceux qui ne se sont jamais corrompus continuent à  jetter la première pierre".

La corruption
A qui la responsabilité

La plupart des interventions, débats et colloques ont pour thème : comment faire pour éradiquer la corruption dans ce pays, dans les hôpitaux, dans les écoles. Mais ce qui est curieux, c’est de ne pas pouvoir se rendre compte que les animateurs, les auditeurs, les organisateurs sont très souvent les moteurs et les géniteurs de cette corruption. Dans le milieu scolaire, les principaux acteurs sont les parents et les enseignants.

L’histoire la plus récente est celle que nous avons vécu et celle d’avant nous. Selon nos sources et selon ce que nous avons vécu dans notre dure enfance, les brillantes personnalités de ce Cameroun par qui jurent nos parents, ont pour la plupart fréquenté dans les conditions d’impartialité. La question fondamentale est de savoir pourquoi les dignes fils et intellectuels de ce pays n’ont pas pu conserver cette mentalité ? Pourquoi ont-il copié, triché des mauvaises habitudes, alors qu’ils ne maîtrisent ni les tenants, ni les aboutissants, alors qu’ils n’ont hérité de personne. Selon les analyses et observations, la nouvelle attitude qui devient une coutume, un mythe, une tradition est celle d’accompagner l’enfant à l’école, dans sa salle de classe, entrer en contact avec l’enseignant, choisir même à la limite l’enseignant de ses enfants. Les enseignants de leur côté obligent d’une manière ou d’une autre les parents à venir les “ voir ”, ce qui détermine les prestations de l’enfant, de l’enseignant lui-même. Au scandale ! Scandale parce qu’on se demande toujours à quelle école iront les orphelins, les enfants des parents qui ne savent pas ce qui se passe, les enfants qui habitent chez un tuteur, etc.…

La conclusion est simple, ces enfants doivent trouver leur place au dernier banc, malgré leur problème de vue et d’audition. Ces enfants sont appelés à aller se faire voir ailleurs. Ailleurs c’est où ? Dans les écoles et collèges confessionnels, pire encore parce que c’est là où on ne peut pas imaginer la présence du virus. Exorcisez vos écoles, car tous paieront du crime causé aux enfants sans père, sans mère, sans soutien. Nos enseignants devraient abandonner cette pratique afin de sauver ce qui est perdu. La corruption des hautes instances de ce pays n’incombe pas aux politiciens, mais aux éducateurs et parents. Nous constatons dans nos réunions de famille, nos réunions politiques, nos réunions sectaires que beaucoup de parent sont des commerciaux de leur propre enfant malgré leur âge, malgré leur diplôme. “ J’ai mon enfant qui chôme avec sa Maîtrise, son Doctorat, son Bts et que sais-je encore.

C’est une conséquence pure et simple du fait que nous sommes devenus les yeux, la tête, et les pieds de nos enfants. La recherche des fortunes à bas âge, l’homosexualité, les sectes, le pouvoir, le braquage, le fétichisme, la mort subite, les intrigues…le refus de se mettre en rang, les pots-de-vin, sont les fétiches que nous avons enterrés et qui vont nous détruire du père au fils. Comment pourrions-nous attendre un résultat satisfaisant pour tous de ces enfants s’ils sont appelés à nous administrer. Alors je me suis posé une dernière question qui est celle de savoir si Dieu peut nous sauver, ou si la solution dépendait de nous ?

Par Jean Grégoire Ngangoum
Le Messager
Le 29-11-2006

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s