Quand les Présidentiables français, partisans de la constitution européenne et du Traité de Maastrisch…

font mine de découvrir l’indépendance de la Banque  Centrale  Européenne, à des fins strictement électoralistes.

Que l’on veuille légitimement rajouter "le soutien à la croissance" parmi les prérogatives de la BCE, cela va de soi, puisque son homologue américaine la "FED" remplit le même objectif, concourramment à la lutte contre l’inflation. Mais que les "vedettes américaines" de la scène politique française aillent jusqu’à remettre en cause l’indépendance d’une banque centrale pour parvenir à la même finalité, cela est la preuve par 9 de l’amateurisme et du populisme qui traverse le paysage politique français et fait le lit du Front National de Jean-Marie Lepen qui n’a plus besoin de faire campagne, puisque d’autres s’en chargent désormais très bien pour lui.

Je vous remercie
 
BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE
M. Trichet riposte à la campagne menée en France contre la BCE
LE MONDE | 21.12.06 | 14h19
BRUXELLES BUREAU EUROPÉEN

ean-Claude
Trichet a riposté, mercredi 20 décembre à Bruxelles, au concert de
critiques contre la Banque centrale européenne (BCE) entonné par les
principaux candidats à l’élection présidentielle française. Après avoir
signalé son intention de poursuivre le cycle de hausse des taux
d’intérêts, le président de la BCE, a estimé lors d’une audition au
Parlement européen qu’il est "extraordinairement injuste et faux" de faire de l’euro un bouc émissaire.

Début décembre à Porto, lors d’un congrès des socialistes européens, Ségolène Royal avait exigé que la Banque centrale soit "soumise à des décisions politiques" parce que ce n’est plus à son président "de commander l’avenir de nos économies". M. Trichet a souligné que les études d’opinion réalisées en France attestent d’un fort soutien envers la BCE : "75 % (des
sondés) sont favorables" à son indépendance, a- t-il affirmé. Le statut
de la BCE a été entériné, a-t-il observé au passage, à quatre reprises
en France, "à l’occasion de trois votes parlementaires et du référendum sur le traité de Maastricht", en 1992.

M. Trichet a également fait allusion au discours prononcé, lundi, par Nicolas Sarkozy, contre cette "grave erreur économique" que constituerait le "dogme de l’euro fort". Le président de la BCE s’est contenté de répéter, comme l’a fait le G7, qu‘"une volatilité excessive et des mouvements chaotiques des taux de change sapent la croissance économique".
M. Trichet a fait allusion à son expérience d’ancien gouverneur de la
Banque de France, qui lui valut d’incessantes polémiques contre sa
stratégie du "franc fort" : "Après quatre ans, nous avions obtenu le taux le plus élevé de crédibilité en Europe", a-t-il dit.

Jean-Claude
Trichet, nommé avec l’appui de Jacques Chirac, a défendu le bilan
économique de la zone euro : en huit ans d’existence, elle aurait
enregistré des performances supérieures à celles des différents Etats
membres dans la période précédente : d’après lui, "11,8 millions d’emplois ont été créés, contre 2,5 millions" sur les huit ans avant l’euro.

Philippe Ricard
Article paru dans l’édition du 22.12.06
Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quand les Présidentiables français, partisans de la constitution européenne et du Traité de Maastrisch…

  1. Unknown dit :

    Hi,Do you need screen advertisings, digital sign, digital signages and LCDs? Please go Here:www.amberdigital.com.hk(Amberdigital).we have explored and developed the international market with professionalism. We have built a widespread marketing network, and set up a capable management team dedicated to provide beyond-expectation services to our customers.
    amberdigital Contact Us
    E-mail:sstar@netvigator.com
    website:www.amberdigital.com.hk
    alibaba:amberdigital.en.alibaba.com[baaaidebfffehi]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s