«Y’a bon Banania», un vestige commercial symptomatique du racisme latent en France.

Evidemment, que voule-vous???  les blagues et sketchs
de mauvais goût ne sont garantes de la liberté d’expression et de
l’humour bien français (l’humour "bien de chez nous"), uniquement lorsqu’ils
dégradent l’Autre, celui qui ne nous ressemble pas, parfois ne parle pas comme nous…. qui n’est pas forcément comme NOUS.

Mais rares sont les "français de souche" (comme ils disent), capables de se mettre dans la peau de l’Autre, de se demander ce que
pourrait-être le ressenti, le sentiment d’humiliation profond d’un
enfant français, noir de peau, à qui la bonne vieille société française
renvoie indéfinément les clichés du "Y a bon banania", ou des blagues racistes
de Michel Leeb…

Ah non, il n’aurait pas le
droit de se plaindre, de dire haut et fort sa souffrance morale, comme
le font d’autres citoyens français…au motif qu’il existerait encore
dans l’inconscient collectif français un tropisme colonial, xénophobe
et raciste qui se niche dans l’humour ou des représentations
commerciales grand public.

Heureusement pour ces jeunes
français de couleur, depuis le Mardi 20 janvier 2009, ils peuvent désormais
se projeter sur d’autres images, d’autres modèles, d’autres références bien plus
gratifiants et valorisants pour l’Homme de couleur…que les "Y a bon banania" et autres
"ngolo ngolo à la case".

Merci OBAMA, Merci les Etats-Unis d’Amérique

Société 22 janv.




«Y’a bon Banania» encore en rayon

Le
Mouvement contre le racisme (Mrap) protestait contre la présence sur
certains produits de ce message publicitaire jugé dévalorisant pour les
Noirs.

Le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre
les peuples (Mrap) a été débouté ce jeudi par le tribunal de Nanterre
dans l’action engagée contre la société titulaire de la marque Banania.

L’association
reprochait à la société Nutrimaine de ne pas respecter un protocole
d’accord datant de 2006 qui consacrait l’abandon du slogan publicitaire
«Y’a bon…» accolé à la marque et jugé dévalorisant pour les Noirs.

Par
deux constats d’huissier, établis le 10 octobre 2006 et le 2 juin 2008
dans une boutique parisienne de La Vaissellerie, le Mrap avait constaté
la présence de ce message publicitaire controversé sur des produits
dérivés.

Ce jeudi, la 1re chambre civile du Tribunal de grande
instance (TGI) de Nanterre a estimé que ces constats avaient «été
dressés auprès d’un magasin» à qui Nutrimaine «dénie la qualité de
licencié».

Le tribunal ajoute que le protocole prévoyait «un
délai d’écoulement des stocks de 8 mois au profit des licenciés de
Nutrimaine», ce qui n’excluait «en rien la possibilité de cessions
ultérieures des articles litigieux par des revendeurs indépendants, non
liés» par le protocole.

Le Mrap, qui agissait dans ce dossier
en tant que mandataire du Collectif Dom, demandait notamment la
liquidation d’une astreinte d’au moins 20.000 euros par jour prévue par
le protocole d’accord, à compter de la constatation de son non-respect.

L’association
a également été déboutée de son action visant à interdire à La
Vaissellerie de continuer à commercialiser les produits litigieux.

Selon
le jugement, s’il apparaît que l’arsenal répressif contre le racisme a
été renforcé, «il n’en demeure pas moins que la commercialisation par
La Vaissellerie, en qualité de distributeur (…) ne peut être déclarée
fautive», car la marque «n’avait pas été déclarée contraire à l’ordre
public ou aux bonnes moeurs ou légalement interdite».

Le Mrap a été condamné à rembourser à chacune des deux sociétés, Nutrimaine et La Vaissellerie, 2.500 euros pour frais d’avocat.

(Source AFP)


Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s