Parti Socialiste Français: à propos de «cette missive vengeresse»…

Évitons d’employer
des termes inappropriés dans une situation qui ne l’est point.

Car quoi de plus
normal qu’un(e) chef d’un parti politique qui rappelle un des
nombreux égos égarés à la raison, à la discipline, à la
cohérence idéologique….On ne peut en permanence vilipender sa
supposée formation, souhaiter ouvertement sa disparition…. et
continuer de s’en revendiquer.

Alors, soit cela
signifie que l’on n’a pas les moyens ou le courage de ses
ambitions personnelles; soit on se complaît à n’être qu’un
agitateur médiatique qui espère éventuellement rallier le camp
d’en face, celui du président tout puissant, après avoir
suffisamment discrédité et affaibli le parti auquel on prétend
appartenir .

Dans les deux
hypothèses et quel que soit le bout par lequel on observe le
comportement étrange de Monsieur Valls, reconnaissons qu’il s’en
dégage une bien indigne conception de la politique, qui plonge la
démocratie française dans des positionnements alimentaires propres
aux républiques bananières.

Vu sous cet angle, Il
n’y a aucune raison objective qui tendrait à rendre la lettre de
la première secrétaire du Parti Socialiste “vengeresse”, comme
l’a affirmé Jean-Michel Normand dans un article du Monde le 15
Juillet 2009
(1); quand bien même Mme Aubry
aurait précédemment essuyé des refus des autres formations de
Gauche…

Ne créons pas de
la confusion là où elle n’existe pas.

(Sipa)

Nous sommes d’ailleurs
en droit de craindre qu’à force de procéder ainsi, à l’intérieur
du parti socialiste ou par médias interposés, on en vienne à
légitimer une France sans parti d’opposition, sans possibilité
d’alternance crédible, à s’accommoder tant bien que mal de la
France de l’Unique Parti-État “UMP” du Président Sarkozy.

Et, lorsque
Jean-Michel Normand récidive dans un autre article du même
quotidien le 16 Juillet 2009 (2), en affirmant mordicus, je cite: ”
Plusieurs personnalités du PS soutiennent Manuel Valls face à
Martine Aubry”… nous touchons là le fond de la manipulation
politicienne et sommes véritablement en droit de nous interroger sur
les intentions réelles de l’auteur.

Car Gérard Collomb,
Jean-Noël Guérini, Jean-Pierre Mignard, et d’autres “quadras”
non identifiés…dont il fait mention dans son article, seraient
donc les seules “personnalités” qui comptent dans un parti
socialiste d’électeurs, de sympathisants, de militants, d’élus,
aux multiples courants… les seules qui jouiraient du privilège
d’imposer à une première secrétaire légitime – supposée
“affaiblie” – les insoutenables fumisteries d’un trublion
raciste et opportuniste.

A l’évidence,
monsieur Normand fait montre là, d’une vision bien réductrice et
manichéenne de la démocratie interne au Parti Socialiste et pour la
France. Ce qui en soi, convenons-en, est bien plus préoccupant et
grave, qu’un interminable “match Aubry-Valls»
(3).

Manuel Valls
persiste et signe dans le “Financial Times”
(4)…and
So What”?



FT Newspaper

Manuel
Valls fustige une fois de plus le Parti Socialiste et sa Première
Secrétaire dans le “Financial Times”…So What? apparemment cela
fait plus de ramdam dans les rédactions de la presse française
acquise au Sarkozysme, que dans les pays anglosaxons ou ailleurs dans
le monde. Car il faudrait être particulièrement nombriliste et
franchouillard pour aller expliquer à un londonien ou à un New
Yorkais englués dans une crise sans fin, que la solution à leurs
problèmes réside dans la disparition d’un Parti Socialiste
clairement à Gauche.

Laisser
en effet croire que l’avenir du PS se situe
dans “le
dépassement et le changement de nom”
,
c’est prendre ses rêves pour des réalités dans un monde où le
libéralisme à la main invisible, y compris lorsqu’il fut teinté de
rose, a étalé ses désastres et plongé des millions de personnes
dans la mendicité…”.

Alors assez de ces
prédictions de charlatans centroïdes qui ne recoupent en rien le
besoin d’un volontarisme politique et d’un plus grand
interventionnisme de l’Etat réclamé par les populations du monde
entier, y compris de France.


On se demanderait presque, mais dans
quel monde vis-tu donc, “Camarade” Manuel ?

Manuel Valls (DR)

 Comme
militants socialistes, nous attendons surtout que tu nous tiennes
informé de tes propositions sur la rénovation du parti socialiste,
au-delà du simple "changement de nom et de drapeau".Car
nous commençons sérieusement à nous impatienter et à désespérer,
au bout de tant d’interviews et de tribunes… A croire finalement
que n’est pas Fabius, Jospin, Strauss-Khan, Aubry, Hollande, Delanoë,
voire Royal…qui veut!!!

Alors
à quand une «contribution» de Manuel Valls pour le parti
socialiste?

Joël
Didier Engo

Simple Militant Socialiste

1- Le courrier d’été de Martine Aubry; Jean-Michel Normand , Blog Puzzle Socialiste 15 Juillet 2009

Manuel Valls : Martine Aubry a une conception “très datée” du PS; LEMONDE.FR avec AFP 15 Juillet 2009

2-  Plusieurs personnalités du PS soutiennent Valls face à Aubry; Jean-Michel Normand, Le Monde.fr 16 Juillet 2009

3- Pourquoi le match Aubry-Valls est bien parti pour durer au PS; Julien Martin , Rue 89, 15 Juillet 2009

4- Manuel Valls : “Le PS doit changer ou mourir”, LEMONDE.FR Avec AFP et Reuters 21 Juillet 2009

Manuel Valls pose bâillonné dans El Pais : le PS ne représente plus "aucun espoir"

200 députés PS crient "halte au feu !"

"Je joue mon rôle de premier secrétaire",déclare la numéro 1 du PS Martine Aubry
http://www.rtl.fr/fiche/5924985565/martine-aubry-je-n-ai-jamais-pense-a-demissionner-de-la-tete-du-ps-video.html

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s