UMP: Touche Pas À Mon Boulet Fiscal!!!

Le bouclier fiscal [Caricature]les gaulois du gouvernement -

Je
suis de ceux (forcément à Gauche), qui ont toujours eu la naïveté de
penser que dans une économie libérale, les pauvres sont aussi des
agents économiques (réels ou potentiels), mus naturellement par des
besoins et des envies. Ce qui peut ou doit avoir comme conséquence:
soit d’accentuer leur paupérisation, en partie à cause du démantèlement
de l’état providence et son corollaire la suppression progressive des
droits sociaux ; soit d’en faire des classes moyennes (inférieures et
supérieures), grâce au maintien des filets de protection sociale
(sécurité sociale universelle, éducation gratuite, progressivité
salariale et fiscale).


En effet, ce n’est pas
(uniquement) avec les grandes fortunes que l’on battit une grande
économie (ouverte et prospère), c’est par l’agrégation de tous ces
petits agents économiques, notamment grâce aux coups de pouce apportés
à la consommation des ménages et à la stimulation du plein emploi. On
peut alors créer les conditions propices à la prospérité économique
globale (à court, moyen et long terme).


Sans excuser ni encourager
l’économie parallèle, l’assistanat, voire les trafics en tous genres,
force est de constater, donc de reconnaître que le dogme néo-libéral et
sa panoplie d’injustice fiscale et sociale, agissent d’abord comme de
véritables usines à précarité sociale, et portent en germe le
développement des réseaux informels. C’est tout simplement naturel et
humain…


Et le bouclier fiscal dans tout ça!?

Sur
un autre terrain (si ce n’est le même terrain économique), il est
souvent amusant d’entendre les ténors de l’UMP en France, notamment
l’ex-ministre du budget Eric WOERTH (nouveau ministre du travail), nous
expliquer sans arrêt que le maintien du bouclier fiscal et toutes les
mesures concourant à la réduction des effectifs dans la fonction
publique (au sens large), sont faits pour renforcer l’attractivité
économique de la France. Je comprends que ces idéologues n’ont
véritablement jamais vécu ni travaillé (de leur propre initiative et
sans filet de sécurité professionnelle) dans une économie
essentiellement libérale comme celle des USA (sous Ronald Reagan, Bill
Clinton ou GW Bush ), ou en Australie (sous le libéral emblématique
John Howard).


Car je ne sais pas combien de
grandes fortunes (mondiales ou françaises) sont restées ou venues
s’installer en France grâce au bouclier fiscal. Mais je puis témoigner
de ma modeste expérience dans ces pays dits libéraux, que
l’attractivité économique de la France auprès des investisseurs
étrangers notamment, se fait et se fera d’abord sur son modèle social,
qui réussissait jusqu’ici à offrir un plein épanouissement économique,
social et culturel à ses habitants (indépendamment de leur origine
sociale). Ce qui créait des villes et un pays où il faisait bon vivre,
et surtout où l’investisseur étranger pouvait trouver un cadre de vie
attrayant pour sa famille et ses collaborateurs.

 

C’est
cela la vraie valeur ajoutée de la France dans la globalisation, en
comparaison à d’autres grandes économies mondiales et émergentes. Elle
ne pourra les concurrencer et les supplanter en exhibant la même arme
d’un libéralisme effréné et débridé. Elle y laissera inévitablement son
identité sociale, et une part non négligeable de son attractivité ou
compétitivité économique.


C’est la (simple) donnée factuelle à laquelle je crois.


Je vous remercie

 

Joël Didier Engo

 

Pour plus d’information sur le sujet:  Bouclier fiscal : assez de balivernes sur le poids de l’impôt, Par Jean Matouk | Economiste Rue 89 | 03/04/2010 |


Bouclier fiscal: les cinq bobards de la droite (Libération.fr)

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s