Le rêve brisé d’une nouvelle alliance (virtuelle) Arizona-France, que certains ont secrètement caressée…

En
lisant certaines réactions sur internet notamment, plutôt favorables en
France (voire très favorables) à la nouvelle loi sur l’immigration
autorisant le délit de faciès en Arizona (État de l’Ouest des Etats-Unis
d’Amérique, frontalier du Mexique), on aurait entrevu le début d’une
alliance virtuelle entre les tenants d’une «France aux Français»
(sous-entendue blanche), et l’Arizona (enfin débarrassé des immigrés
latinos): une sorte de rêve réactionnaire brutalement brisé mercredi 28
juillet par la décision d’une juge fédérale de Phoenix, Madame Susan
BOLTON.


La loi d'Arizona sur l'immigration en partie invalidée


Encore un espoir d’alliance internationale brisée, sur le dos des immigrés?!

 

Pourtant,
avec ou sans immigrés, la constitution américaine n’aurait certainement
jamais autorisé le contrôle au faciès, comme cela semble devenu la
règle dans certains centres et quartiers urbains de France. Cela aurait
constitué une grave entorse à l’identité américaine, celle qui veut que
tout Homme ayant (légalement ou illégalement) franchi les frontières
des États-Unis d’Amérique, gagne le droit de revendiquer le respect de
son intégrité physique et morale, comme tout citoyen américain. Ainsi
aucun agent de sécurité intérieure ne peut lui réclamer une quelconque
pièce d’identité, sans mandat explicite et en l’absence d’infraction
constatée…au seul motif de son apparence ou de son faciès d’étranger.

 

C’est
cela l’Amérique: celle d’une pluralité d’identités, celles qui font son
rayonnement international et participent à sa cohésion nationale

 

Le savent-ils seulement, nos fervents partisans de l’identité (nationale) française!? Apparemment non.

 

Car
nombreux sont ceux parmi-eux qui assimilent l’annulation partielle de
la nouvelle loi sur l’immigration de l’Arizona, à la position de rejet
exprimée par le président Barack OBAMA. Comme si OBAMA président de la
Fédération américaine, serait à lui seul, à la fois chef de l’exécutif,
du législatif et du judiciaire américain. Suivez mon regard…

 

D’autres
vont mêmes jusqu’à nous expliquer qu’au nom d’une prétendue proximité
raciale, sociale, ou générationnelle… OBAMA aurait un penchant «naturel»
pour l’immigration (illégale); alors que ces derniers mois, les
minorités latines américaines le rendent en partie responsable du retard
pris au congrès par sa réforme de l’immigration (qui prévoit la
régularisation des 11 millions de sans-papiers séjournant sur le
territoire américain).

 

Et
au risque de décevoir tous ces partisans de l’identité (nationale)
française qui ont secrètement caressé le rêve d’une alliance Arizona-
France (aux français): l’annulation partielle mercredi 28 juillet de la
nouvelle loi sur l’immigration en Arizona devrait logiquement être
amplifiée et généralisée par la Cour suprême des Etats-Unis d’amérique,
si d’aventure celle-ci est saisie par les organisations de la société
civile américaine. La nouvelle alliance réactionnaire internationale
n’aurait vraisemblablement jamais vu le jour avec un État américain
(fût-il l’Arizona); un pays où, faut-il saluer, la
stigmatisation
des personnes en fonction de leur origine raciale, leur apparence
physique, leur appartenance communautaire, leur façon de parler, voire
de vivre… a été combattue et abandonnée
il y a plus d’une cinquantaine d’années déjà!


C’est
ce qui fait des États-Unies d’Amérique un modèle intégré de
démocratie.

Je
vous remercie

Joël
Didier Engo

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s