Cameroun, un pays aux abîmes de la flagornerie médiatique

“…Une autre chose qui a dépassé le cadre du soupçon, c’est bien la richesse, parfois difficile à évaluer qu’on lui prête, où encore son goût prononcé pour les belles fringues et les belles limousines…” Dixit Quotidien Mutations, le 18 Mars 2011

Edgard Alain MEBE NGO’O

Ministre camerounais délégué à la Présidence chargé de la Défense, successeur désigné (dit-on par la France) de Paul BIYA

En gros, tout baigne tellement si bien pour “l’Ali BEN” en puissance que le quotidien Mutations en serait réduit, au delà de lui tresser des lauriers, à l’excuser presque de tous ces soupçons d’enrichissement illicite qui pèsent lourdement sur lui, et qui ont valu à d’autres de ses “frères” un bagne à vie (mérité?) à la Prison centrale de Yaoundé Kodengui.

Pauvre Cameroun…

Ce sont vraisemblablement les mêmes qui vont se plaindre (pour faire bonne figure auprès des observateurs étrangers) de la descente ininterrompue du Cameroun dans les abîmes de l’inertie, avec le triomphe d’hommes (Alain Mebe Ngo’o, Louis-Paul Motazé…) qui doivent d’abord sinon uniquement leurs prestigieuses ascensions dans le sérail local à leur parenté avec le dictateur Paul BIYA (78 ans, 29 ans de règne).

C’est Pathétique!

Précision d’importance: n’allez surtout pas croire ou dire que je serais jaloux, voire que je nourrirais une quelconque frustration à l’égard de ces hérauts du statu quo tyrannique, étant pour ma part à mille lieux de leur microcosme totalitaire et tortionnaire. Dieu m’en preserve…

Je peine simplement à envisager un avenir radieux pour un pays encore maintenu dans une aussi grotesque flagornerie médiatique.

Cordialement

Joël Didier Engo

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s