Il ne serait plus permis d’interpeller Alain Juppé sur le Cameroun dans le figaro

France – Cameroun : Eyebe Ayissi expédié en 15 minutes au Quai d’Orsay

Présidentielle 2011- Paul BIYA vainqueur : 77,989%

Biya_Bordeaux161011243.jpg Jusqu’à ce soir (samedi 22 octobre 2011) le billet ci-dessous, dans lequel j’interpellais le Ministre JUPPÈ par rapport la mascarade électorale au Cameroun, était accessible sur la page que j’anime dans le figaro (comme soutien de François Hollande dans le cadre de la primaire socialiste).

http://plus.lefigaro.fr/page/joel-didier-engo.

Comble de stupeur, je suis surpris de constater sa suppression pure et simple à la suite de la confirmation du énième hold-up électoral du dictateur Paul BIYA ( Présidentielle 2011: Paul Biya réélu avec 77,98), désormais officiellement reconnue par l’État français (« La France prend acte du résultat proclamé par la Cour suprême du Cameroun », diplomatie.gouv. )

La teneur du billet publié le 03 octobre 2011 dans http://plus.lefigaro.fr/page/joel-didier-engo et http://nousbouger.blogs.nouvelobs.com:

afrique noire,alain juppé,cameroun,diplomatie,quai d'orsay,élections présidentielles,reconnaissance,france,mascarade électorale,paul biya,printemps arabes,régimes autoritaires,soutien,tunisie,égypte,libye Soutenir mordicus certaines dictatures d’Afrique noire, n’est-ce pas une faute d’une exceptionnelle gravité, monsieur JUPPÉ?

Des dictatures d’Afrique noire, qu’en dites-vous monsieur JUPPÉ?

Notre pays continuera-t-il de briller par un silence, qui ressemble étrangement à un soutien implicite des mascarades électorales, notamment celle en préparation au Cameroun?

Cela ne constituerait-il pas une « faute d’une exceptionnelle gravité », au regard de la passivité regrettable précédemment observée lors de la révolution du Jasmin en Tunisie?

Quand aurez-vous (nous avec!) le courage de condamner la fuite en avant totalitaire et suicidaire du dictateur Paul BIYA (âgé de 78 ans, et à la tête du Cameroun depuis 30 ans)? alors même qu’il est entrain d’hypothéquer par son entêtement autoritaire, la paix durable dans ce pays exsangue; en perpétuant un énième hold-up électoral qui scelle définitivement l’avenir de millions de Camerounaises et de Camerounais.

Ce qui vaut aujourd’hui pour les peuples arabes, ne s’appliquerait toujours pas à ceux d’Afrique noire?

On aimerait comprendre, monsieur JUPPÉ.

Joël Didier ENGO

Un groupe de militants parisiens met en scène le soutien français à la mascarade électorale au Cameroun

Dead people’ voted in Cameroon election

L’embryon d’une résistance citoyenne?

Mathias Eric Owona Nguini, Enseignant de science politique à l’université de Yaoundé II: «Le combat pour installer une démocratie est un long combat»m>

Réélection de Paul Biya : Le concert des nations en mode… silencieux

Yannick Jadot, le porte-parole d’Eva Joly, estime que le chef de l’Etat est mal élu.

La réélection de Paul Biya contestée en France

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s