Le Bourget, l’étape vérité vers l’Élysée

Le Bourget, l'étape vérité vers l’Élysée

Il revient évidemment aux chroniqueurs, journalistes, et analystes politiques de disséquer mot à mot quelques unes des positions et propositions formulées dès dimanche 22 janvier par François Hollande dans son discours du Bourget.

Le militant et vraisemblablement l’électeur en retient d’abord un des rares moments de vérité dans notre république, où un Homme va à la rencontre du Peuple français et parle de lui, donne sa vision de la France, pour sceller le contrat de confiance qui l’autorisera désormais à le représenter (plus uniquement son camp), à porter ses espoirs et ses aspirations, avec comme première obligation : en devenir le Président.

Pour présider la France, il faut être digne de sa confiance

Au-delà de la couverture médiatique et des critiques acerbes des adversaires de François Hollande, la teneur du contrat de confiance passé au Bourget avec les français ne souffre plus d’ambiguïté. En effet l’homme qui s’est ouvert à nous le 22 janvier n’a jamais eu l’obsession du pouvoir pour lui-même, mais uniquement celle de donner le meilleur de lui-même pour servir la France. Servir la France pour François Hollande consiste d’abord à:

  • rassembler les français
  • leur faire participer aux grands débats qui les concernent
  • les élever, ne jamais les abaisser, guidés en permanence par «cette vérité attachée à nos pas» respectifs (en hommage à Pierre Mendès France).

Aimer les gens, sans avoir une fascination pour l’argent

L’argent doit redevenir notre serviteur commun et non notre maître, dans notre France qui souffre, notre France qui espère, celle d’aujourd’hui comme de demain…que François Hollande veut présider en s’assurant en permanence que chaque proposition, chaque décision est juste..

Car présider la France pour François François, c’est:

  • Se dévouer à l’intérêt général, dont toute décision doit procéder.
  • Préserver l’État, sa neutralité, son intégrité, face aux puissances d’argent, face aux clientèles, face au communautarisme.
  • Refuser que tout procède d’un seul homme, d’un seul raisonnement, d’un seul parti, qui risque d’ailleurs de devenir un clan.
  • Choisir les femmes, les hommes qui gouverneront la France en respectant leurs compétences.
  • Accepter de partager le pouvoir de nomination aux plus hautes fonctions.
  • Démocratiser les institutions: non-cumul des mandats, part de proportionnelle à l’Assemblée nationale, parité dans l’exercice des responsabilités, droit de vote des étrangers aux élections locales.
  • Faire respecter les lois pour tous, partout, sans faveur pour les proches, sans faiblesse pour les puissants.
  • Porter les valeurs de la France dans le monde. Considérer les autres peuples pour qu’ils nous estiment en retour.
  • Savoir aussi prendre des décisions difficiles, pas simplement à la suite d’un drame.
  • Donner le meilleur de soi-même, sans jamais attendre en retour récompense ni même reconnaissance. Être ambitieux pour son pays et humble pour soi-même.

Juste retour à «la France du civisme », où chacun demandera non pas ce que la République peut faire pour lui, mais ce que lui, peut faire pour la République ».

Telle est la véritable teneur du contrat de confiance qui unit François Hollande et le peuple de France depuis dimanche 22 janvier 2012. Cette confiance «ne figure évidemment pas dans les lois ou dans les règlements, ne coûte rien mais peut rapporter beaucoup. Parce qu’elle commande beaucoup de choses. elle ne résout rien par elle-même, mais autorise tout si on sait la saisir».

L’étape de vérité du Bourget a indéniablement permis de mieux la saisir. Pour le meilleur de la France!

Par Joel Didier Engo

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s