Dérapages ministériels contre Honneur républicain?

Dérapages ministériels contre Honneur républicain?

Essayez donc de comprendre le laxisme officiel, étonnamment complaisant, qui règne au sein des différents gouvernements sous la Présidence de Nicolas Sarkozy, à l’égard des incessants dérapages racistes et xénophobes des ministres de l’intérieur?! vous y parviendrez difficilement.

Le contexte politique délétère de la pré-campagne présidentielle n’arrange rien. Il en devient même le facteur aggravant. C’est ainsi qu’une interpellation du Ministre de l’Intérieur au sein de l’Assemblée Nationale, puis l’explication limpide qu’en donne le député (après incident de séance), peut vite tourner au procès en sorcellerie, puis finir par valoir des remontrances (toutes républicaines) à l’auteur.

Mais quel crime de lèse majesté aura donc commis le député martiniquais Serge Letchimy?

Comme les millions de français héritiers de « civilisations » plurielles, monsieur Letchimy n’en pouvait plus de voir ses collègues amoindrir la gravité des dérapages racistes et xénophobes du ministre de l’intérieur Claude Guéant; dérapages qui sous toute autre grande démocratie occidentale auraient déjà entraîné une démission en bonne et due forme.

Hélas nous sommes toujours sous la Présidence finissante de Nicolas Sarkozy. C’est donc en toute logique (sarkozyste) que le gouvernement exige des excuses publiques à monsieur Letchimy; que la majorité parlementaire le menace de « sanctions »; au motif qu’il aurait visiblement enfreint un certain ordre séculaire: celui qui interdirait à tout descendant d’esclave (noir de surcroît) de contredire un ministre à la philosophie identitaire, en établissant pour ce faire un parallèle saisissant entre les «récents propos» tenus par ce dernier et «ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration».

C’est inadmissible et sévèrement réprimé dans la France communautariste d’aujourd’hui. Certains des proches du Président en sont ainsi réduits à en escompter un «basculement» salvateur pour sa campagne non-officielle; à partir rappelons-le, d’une déclaration humaniste et pleine de bon sens faîte à l’Assemblée Nationale française par un élu du Peuple.

Preuve s’il en est de l’état de déshérence politique de la Présidence sortante!

Par Joel Didier Engo

Sur le même sujet:

« Aucune excuse, aucune sanction, soutien total à M. Letchimy », par Patrick Chamoiseau, écrivain

Civilisations : la polémique poursuit Guéant en Guadeloupe; par Le Nouvel Observateur avec AFP

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s