Quand saurons-nous dire NON au dictateur camerounais?

Cameroun : une véritable culture de l'Épuration politique...

Michel Thierry Atangana et Titus Edzoa

Selon La Lettre du continent, Le cas Michel Atangana abordé par Hollande et Biya, Quotidien Le Messager (Cameroun)

Elisabeth Guigou appelée au secours d’un Français incarcéré au Cameroun

Sous le règne de Paul BIYA le Cameroun est devenu l’un de ces rares pays de la planète où « l’ambition présidentielle » (qui vous est prêtée) vous condamne à l’emprisonnement à vie, au vu et au su de la communauté internationale, et plus particulièrement de la France, qui semblent impuissantes…face à ce que le tyran et ses lieutenants assimilent à un « rouleau compresseur ».

Alors qu’adviendra-t-il du sort du compatriote français Thierry Michel Atangana Abega? le laisserons-nous croupir à nouveau jusqu’en 2017 dans les sous-sols du secrétariat d’État à la Défense à Yaoundé, au nom d’une « amitié et d’un partenariat » de longue date avec le Cameroun? Rappelons qu’il y a déjà purgé 15 ans de prison dans l’isolement complet.

Jusqu’à quel moment les démocraties comme les nôtres vont entretenir des relations dites privilégiées avec cette Corée du Nord des tropiques, dans laquelle l’état de droit est une grossière parodie à la solde d’une terreur implacable?

Autant de questions auxquelles devra désormais répondre le nouveau Président de la République française, François Hollande, et son Gouvernement.

Car nous ne pourrons éternellement militer et œuvrer pour la libération de ceux de nos ressortissants qui comme Florence Cassez, sont emprisonnés arbitrairement dans certains pays à la démocratie établie; et oublier si ce n’est abandonner Thierry Michel Atangana Abéga dont la culpabilité tient uniquement au fait d’avoir été désigné comme le collaborateur français d’un ancien Secrétaire Général de la Présidence de la République du Cameroun Titus Edzoa, à qui le régime de Paul BIYA fait payer l’ambition présidentielle sous un déluge d’accusations et de condamnations fallacieuses.

Quand saurons-nous dire NON au dictateur camerounais?

Joël Didier Engo

Verdict Affaire Michel T. Atangana: Declaration de S.E. M. Bruno GAIN, Ambassadeur de France au Cameroun

Condamnation de Michel Thierry Atangana: La mise au point du Gouvernement Camerounias (AUDIO)

Deux Français dansles cachots de Biya, Par MATHIEU PALAIN, Libération.fr

Droits de l’Homme: François Zimeray bloqué par des gendarmes au SED – L’ambassadeur français a été empêché de visiter la cellule de M. Thierry Atangana, Quotidien Mutations

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s