Le S.D.F ou l’imposture d’un pluralisme politique au Cameroun

Le S.D.F ou l'imposture d'un pluralisme politique au Cameroun

John Fru Ndi

Les modes de désignation de l’inamovible Président du Social Démocratic Front (S.D.F) John Fru NDI,  ressemblent étrangement à ceux qui prévalent au sein du parti-Etat (R.D.P.C) du dictateur camerounais Paul BIYA: un éternel candidat unique, réélu sans discontinuer depuis trois décennies, avec des taux qui frôlent souvent le plébiscite.

Ainsi va la démocrature au Cameroun de Paul BIYA:en réalité toujours un régime de parti-unique qui se donne une apparence de respectabilité démocratique, grâce à un principal ou unique parti d’opposition devenu au fil des ans l’imposture d’un pluralisme fictif et d’une alternance bloquée.

Pourvu que les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux du Cameroun ne se laissent plus abuser.

Merci

Sur le sujet: « Dans les conditions actuelles, seule la mort du satrape est de nature à provoquer une relève à la tête de l’Etat camerounais. Mais viendrait-il à trépasser, le système qu’il a mis en place et la culture de la vénalité qui en est le ressort fondamental persisteront. », Achille Mbembe, Professeur d’histoire et de sciences politiques à l’Université du Witwatersrand a Johannesburg (Afrique du Sud) et à Duke University aux Etats-Unis, Directeur du Johannesburg Workshop in Theory and Criticism.

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s