Cameroun: Justice des Hommes ou Justice des zombies?

Mais à quelle Justice «républicaine» des accusés dont aucune instruction judiciaire, aucune commission rogatoire, aucune parodie de procès n’a pu attribuer le moindre compte bancaire en millions ou milliards (détenus au Cameroun ou à l’étranger), doivent-ils s’astreindre? Est-ce à la Justice des hommes qui doit avoir un terme, ou à celle des zombies qui fluctue au gré des rites sacrificiels bantous?

En effet la manœuvre de diversion tyrannique qui consiste à attribuer des millions et milliards à des prisonniers politiques au Cameroun, détenus parfois depuis des décennies, a tellement fait florès au sein de l’opinion publique camerounaise, qu’elle a fini par entamer le discernement de nombreux citoyens.

Ainsi malgré les décennies de bagne, de confiscations de biens, et de privations en tous genres infligées aux dignitaires en disgrâce du régime BIYA …certains journalistes en arrivent encore à affirmer que, je cite: «des comptes bancaires attribués aux infortunés avaient été répertoriés par une commission rogatoire au détour d’un séjour en Europe et partout ailleurs???».Alors précisément que de « commission rogatoire » il n’en a simplement jamais été; aucun des gouvernements européens sollicités n’ayant pas voulu « coopérer » avec une opération dite de lutte contre la corruption qui viole systématiquement les principes élémentaires en matière d’instruction et procédure judiciaire.

Il n’empêche les escapades parisiennes au début des années 2000 du conseiller spécial aux affaires juridiques du Président BIYA en compagnie de son neveu, avocat à Douala…auraient valeur de «commissions rogatoire» au Cameroun. Même si pour l’essentiel elles ont consisté en de belles et grasseuses villégiatures à l’hôtel Méridien de la Porte Maillot à Paris. À ce jour pas une accusation, pas une instruction, pas un procès qui se soit déroulé au Cameroun dans le cadre de l’opération dite Epervier n’a fait mention ou allusion au moindre numéro de compte bancaire ou à la moindre transaction financière répertoriés par les «enquêteurs» camerounais du Méridien Porte Maillot.

Que voulez-vous? Y compris dans la misère endémique, la rumeur officielle sur de prétendus millions et milliards planqués en Europe et ailleurs par des «voleurs» désignés, doit donner un répit à une dictature trentenaire et agonisante.

Pauvre Cameroun!

Joël Didier Engo

Sur le même sujet:

Opération Epervier: Les Américains accusent Amadou Ali de détournement, Rodrigue N. TONGUE | Le Messager

Affaire des 800 millions: Mbarga Nguélé soupçonné de protéger Dooh Colins, Mamadou Labaran | La Météo

Amadou Ali, « Je n’ai rien à dire…»,  Guy Zogo, camerounactu.net

Opération Epervier: Les langues se délient au sujet du faux listing, Arthur L. Mbye | Repères

Affaire des comptes bancaires des barons du régime: Les Précisions de Zacchaeus Forjindam, ancien Directeur Général du Chantier Naval

Comptes bancaires supposés de certaines personnalités : Nguini Effa réagit

Comptes bancaires supposés de certaines personnalités: Le démenti formel du Professeur Ivo Leke TAMBO

Cameroun, Comptes bancaires supposés: Les précisions de Lekene Donfack

Comptes bancaires supposés de certaines personnalités: Les précisions de l’ex-Dg de la SIC Gilles-Roger Belinga

Comptes bancaires supposés de certaines personnalités: Les précisions de l’ex-Dg de la SIC Gilles-Roger Belinga

Comptes bancaires supposés de certaines personnalités: Les précisions de ONDO NDONG Emmanuel Gérard

Tribunal criminel spécial: Le Virement de 4 milliards a été ordonné par Paul Biya

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s