Le Cameroun et sa dictature à l’état brut…

Le Cameroun et sa dictature à l'état brut...

Énième interdiction d’une conférence de presse, organisée par certaines formations politiques de l’opposition au régime de Paul BIYA, et par la société civile, en vue de la libération des prisonniers d’opinion (PAUL ERIC KINGUE et ENOH MEYOMESSE).

Rien de nouveau sous le soleil de la pensée unique!

Alors de quoi la soldatesque du dictateur tient-elle faire «parler les gens»? de la honte incarnée aux yeux du monde par ce pays (le Cameroun), maintenu dans la préhistoire de l’évolution politique; quand d’autres (Ghana, Sénégal, Bénin…) sur le même continent s’inscrivent définitivement dans le 21ème siècle?

Il suffit pourtant d’observer la scène ubuesque de la censure en œuvre au Cameroun, pour réaliser la déliquescence morale et économique dans laquelle baigne le Peuple camerounais depuis plus d’une trentaine d’années.

À l’époque de la mondialisation de l’information, «les gens n’ont plus tant besoin de parler» à longueur de journées et de nuits, de la terreur policière qui règne au Cameroun.

Les images en parlent tellement si bien, et s’en chargent instantanément!

Joël Didier Engo

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s