Paul BIYA, un tyran très courtisé et protégé…pour le pire!

Paul BIYA, un tyran très courtisé et protégé...pour le pire!

Laurent Fabius deviendrait-il le « porte-parole » du « bon dictateur » Paul BIYA, après s’être porté pâle aux obsèques officiels de Hugo Chavez?

Au moins le regretté « Comandante » Chavez, malgré ses excès, n’affamait pas son peuple et n’avait pas abandonné des parties du territoire du Vénézuela à la merci des groupes terroristes; comme l’est l’Extrême-Nord du Cameroun où les français ont été enlevés par des groupes jihadistes venant du Nigeria voisin.

Mais bon, ne faisons pas mine de découvrir au bout de trente (30) années interrompues de Présidence sanguinaire et crapuleuse pour ses propres nationaux, combien Paul BIYA aura été le tyran courtisé et protégé par les différents gouvernements français (de droite et de gauche).

Continuera-t-il à l’être, y  compris pour le pire de nos compatriotes français installés ou en séjour au Cameroun?

Là réside toute la question…désormais.

Un piège de la honteuse compromission qui se referme sur Paris

Finalement n’est-ce pas le piège de la honteuse compromission de la France officielle avec le régime sanguinaire de Paul BIYA qui serait aussi entrain de se refermer sur les pauvres Français du Cameroun???

Celles et ceux qui dans les couloirs officiels à Paris ont longtemps parié sur un pourrissement limité aux seuls Camerounais ont à l’évidence eu tout faux. Sauront-ils se remettre en question?

On peut en douter quand on regarde les images de la visite effectuée samedi 16 mars par le ministre des affaires étrangères  Laurent Fabius à Yaoundé. On oublierait presque que 7 otages français sont retenus par des groupuscules jihadistes au Nigéria. Ces derniers sont venus à leur manière (brutale et sauvage), nous rappeler au souvenir de nos innocents compatriotes dès lundi 18 mars!

Joël Didier Engo

Retour sur le sujet qui nous préoccupe le plus: « Incertitude sur le sort des 7 Français enlevés au Cameroun un mois après…« 

En dépit de la censure de ce billet par mon généreux hébergeur « Le Figaro.fr » . Au regret de constater que malgré l’arrivée des camarades socialistes à la Présidence de la République française, il semble encore hautement déconseillé de faire état des accointances entre le dictateur camerounais Paul BIYA et des personnalités françaises de premier plan.

La sanction paraît immédiate…comme à « Cameroun-Tribune », le quotidien gouvernemental du Cameroun. Et longue vie à la propagande officielle, version camerounaise!

Votre article Paul BIYA, un tyran très courtisé et protégé…pour le pire! a été refusé par Le Figaro

« Bonjour Joel Didier Engo,
Votre message a été modéré. Votre contenu ne respecte pas la charte de
modération lefigaro.fr.
nd
Lire la charte de modération lefigaro.fr [1]
Contenu posté le 16/03/2013 à 01:11
Rappel de votre message :
Paul BIYA, un tyran très courtisé et protégé…pour le pire!.
Cordialement,
L’équipe d’animation de la communauté Mon Figaro »

Toujours dans le registre de la censure officielle Franco-Camerounaise: L’institut Français du Cameroun refuse de projeter le film du réalisateur camerounais Jean-Pierre Bekolo, «Le Président»

Jean-Pierre Bekolo: «Le cinéma a toujours un rapport avec la réalité»

Cinéma : Jean-Pierre Bekolo fait le film de la fin de Biya

France – Cameroun : La justice française rend possible l’ouverture d’une enquête contre la présidence camerounaise

La honteuse compromission de la France avec une vieille crapule…

Le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius et le président camerounais Paul Biya, le 15 mars 2013 à Yaoundé, dans le cadre de l'enlèvement de la famille française dans le nord du Cameroun.

Le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius et le président camerounais Paul Biya, le 15 mars 2013 à Yaoundé, dans le cadre de l’enlèvement de la famille française dans le nord du Cameroun. (Photo AFP)

Quand on voit la photo ci-dessus de la visite effectuée samedi 15 mars 2013 par le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius à Yaoundé, et sa proximité affichée et assumée avec la crapule BIYA, on oublierait que Fabius y était pour s’enquérir des 7 otages français enlevés au Nord du Cameroun, et retenus depuis par des groupuscules jihadistes au Nigéria.

Pour cela il aura eu droit à tous les cadeaux et médailles d’un tyran tropical.

Longue vie à la Françafrique!

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s