Cameroun: Marafa Hamidou Yaya et Titus Edzoa, des prisonniers politiques méritants!

Cameroun: Marafa Hamidou Yaya et Titus Edzoa, des prisonniers politiques méritants!

Dommage pour tous les autres, y compris mon père Pierre Désiré Engo, qui ont passé leur temps du fond de leurs cellules carcérales (au nom d’une supposée solidarité tribale et régionale au régime dictatorial en place depuis 31 ans au Cameroun) de demander à certains de leurs proches, notamment votre serviteur, je cite: » se calmer »(sous-entendu, cesser de s’exprimer sur leur situation judiciaire et carcérale, d’écrire sur le contexte politique, économique ou social au Cameroun…); dans l’attente de je ne sais quelle clémence du tyran; oubliant précisément qu’un psychopathe comme Paul BIYA éprouve un malin plaisir, voire une réelle jouissance, à voir ses proies broyer du noir dans ses univers concentrationnaires.

Marafa Hamidou Yaya (ancien secrétaire général de la Présidence de la République et ministre d’État chargé de l’Administration territoriale) et Titus Edzoa (ancien secrétaire général de la présidence et surtout candidat déclaré à l’élection Présidentielle de mai 1997) n’ont jamais «fermé leur gueule»; la postérité leur sera toujours reconnaissante. Ils n’usurpent en aucun cas de la reconnaissance internationale comme prisonniers politiques.

En réalité au sein de l’immense communauté internationale, personne n’est plus dupe du simulacre de lutte contre la corruption au Cameroun, et de ses soit-disant « prisonniers de droit commun » brandis à intervalles réguliers depuis bientôt deux décennies comme des «prises de l’Opération Épervier».

En effet ce sont d’abord des prisonniers politiques pour lesquels rien, ni dans les rafistolages qui font souvent office d’accusations, ni dans les semblants d’instruction judiciaire, encore moins dans les condamnations souvent expéditives …ne laisse supposer que nous sommes en présence au Cameroun d’une Justice républicaine digne de ce nom, surtout soucieuse de vérité puis d’impartialité.

Bien au contraire!

Joël Didier Engo

Cameroun: Pierre Désiré Engo emmuré vivant…au nom de Martin Paul Samba et du « Renouveau »

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s