Les Roms, les nouveaux parias d’une certaine classe politique française?

Les Roms, les nouveaux parias d'une certaine classe politique française?

Des propos « réalistes » sur les Roms…a-t-on coutume de nous présenter, y compris lorsque certains fleurtent dangereusement avec la stigmatisation ethnique!

À ce rythme, Mme Le Pen peut dormir tranquille. Elle n’aura bientôt plus besoin de s’exprimer ou de faire campagne. D’autres, issus de toutes les familles politiques, s’en chargent tellement bien pour elle.

Les Roms qui vivent en France, ont autant vocation à s’intégrer à la république, et à ses valeurs, que les immigrés espagnols, d’Afrique du nord ou noire, ceux  venus d’Asie et d’Amérique latine… avant eux.

Ces derniers avaient eux-aussi, en leur temps, «des modes de vie extrêmement différents des nôtres», comme le déclare le ministre de l’intérieur; et pouvaient parfois comme le soutient monsieur Valls«être en confrontation avec les populations locales…»

 

Pourtant certains de leurs descendants incarnent aujourd’hui la France au plus haut niveau.

Alors pourquoi pas les Roms???

Manuel Valls: «Je n’ai rien à corriger, mes propos ne choquent que ceux qui ne connaissent pas le dossier»…

Argument imparable, généralement avancé par les détenteurs d’un pouvoir voulu incontestable, et qui estiment que de leur autorité absolue (voire de leur autoritarisme) découle la parfaite maîtrise et connaissance de TOUT sur TOUT; y compris des questions aussi sensibles, subtiles, et complexes que les articulations entre les origines ethniques ou socioculturelles d’une population, avec son intégration dans un nouvel espace territorial aussi divers et évolutif que l’Europe ou la France.

Peut-être bientôt, n’aura-t-on plus le droit « d’être choqué » comme associatifs par les propos stigmatisants sur les Roms, lorsqu’ils sont tenus par monsieur Valls; puisque par définition un Ministre de l’intérieur en France sait Tout sur certaines minorités ethniques et leur « incapacité » supposée de s’intégrer à la République.

Quelle régression!

Et ce n’est pas parce qu’une large, voire écrasante majorité des français approuve des propos stigmatisants et réactionnaires sur une population déterminée (en l’occurrence les ROMS), que celles et ceux qui (en France, dans le reste du monde et singulièrement en Europe) les désapprouvent…devront se taire, et considérer qu’une certaine forme officielle de racisme et de xénophobie doit devenir la norme des relations humaines, bilatérales, ou multilatérales.

Plutôt navrant et préoccupant de constater que la France, du moins son opinion publique, pourtant grande donneuse de leçon devant l’Éternel sur les droits de l’Homme, semble s’accommoder avec de tels propos, qui violent allègrement ce qui reste du « pacte républicain ».

Joël Didier Engo

Sur le même sujet:  « Roms: la haine déferle et Valls souffle sur les braises », par Carine Fouteau, Médiapart

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s