En ces temps de «Frontite aiguë»….

La Maire de Montauban ne peut quand même pas laisser trente (30) enfants scolarisés d’immigrés sans papiers  venir « piquer le pain », notamment celui « au chocolat », de leurs petits camarades!

En ces temps de « Frontite aiguë », elle risquerait de s’attirer les foudres de certains électeurs…

Comment imaginer un seul instant qu’elle puisse perdre l’élection, parce qu’elle aurait ouvert la garderie, le transport en bus scolaire, ou la cantine… à une trentaine d’enfants de sans-papiers?

Mais quelle « horreur »!

Joël Didier Engo

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s