PS, un parti en bien piteux état démocratique…

Ce parti est en bien piteux état démocratique qu’on ne peut l’imaginer à l’extérieur…de sa base dans les sections locales à sa direction nationale rue de Solférino.

En effet ne semble prévaloir que le copinage, la cooptation et toutes ces formes variées que peut prendre le clientélisme, que certains d’entre-nous combattons dans certaines de nos républiques bananières d’origine.

Les militants étaient ainsi conviés hier soir à approuver des listes concoctées – tant pour les municipales qu’aux européennes – souvent en petits comités, quand ce n’est en catimini, et dans lesquelles les « nouveaux entrants et représentants dits du renouvellement, de l’ouverture ou de la société civile » ont généralement dû prêter allégeance à un baron local, national, voire parfois à des groupes communautaires parfaitement assumés.

Voilà le PS qui se targue d’être un modèle de démocratie interne auprès des médias et des partis amis de l’international socialiste.

Pour celles et ceux qui seraient tentés de m’invectiver, qu’elles ou ils se rassurent, je n’étais candidat à rien, pas plus d’ailleurs que j’attendrais la moindre faveur des heureuses et heureux investi(e)s, à qui je souhaite – sans la moindre aigreur – bonne chance pour les échéances électorales de Mars et Avril prochain.

Amitiés socialistes!

Joël Didier Engo

Simple petit militant dans le Onzième arrondissement à Paris

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s