France: «nos amis africains» ont aussi appris à regarder ailleurs

France: «nos amis africains» ont aussi appris à regarder ailleurs

Regagner des parts de marchés perdues en Afrique (particulièrement en Afrique francophone)…au détriment des chinois, des indiens, des américains, des brésiliens, des Sud-Africains et américains…de tant d’autres partenaires du nouveau et vaste monde émergent…semble hélas une entreprise laborieuse vue de France.

Ce grand pays se perçoit désormais lui-même et à longueur de journée comme une puissance déclinante (voire décliniste); dont la classe dirigeante (dans son écrasante majorité, de gauche comme de droite) ne parvient toujours pas – 50 ans après les indépendances africaines- à exorciser un vieux tropisme colonial encore prégnant dans sa relation paternaliste et infantilisante avec celles et ceux qui sont communément appelés «nos amis Africains » à Paris. Pas réellement favorable à une vraie représentativité républicaine pour ses citoyens issus de sa diversité africaine… l’ancienne puissance coloniale renonce d’elle-même à tout regain de son influence culturelle, politique, et économique perdue en Afrique.

Les interventions militaires au Mali puis en Centrafrique n’y changeront rien à ce triste constat de fond, si oui elles serviront pendant quelques temps à le masquer. Car l’avenir de l’Afrique ne s’écrit plus réellement à Paris. Pas plus d’ailleurs que l’horizon économique des milliards d’Africains se dessinera encore uniquement dans quelques sommets à l’Élysée ou à Bercy; voire dans quelques officines françafricaines et autres formations politiques carburant ces dernières décennies à l’afro-pessimisme, pire aux thèses identitaires à forte connotation xénophobe et raciste.

L’Afrique avec son milliard d’habitants chemine lentement et sûrement vers l’émergence économique…Les Africains auront aussi appris dans la douleur (et souvent dans l’humiliation) pendant ces décennies de repli identitaire de la France, qu’ils devaient regarder ailleurs: vers d’autres mondes pas nécessairement plus humanistes, mais indéniablement plus dynamiques.

Joël Didier Engo

 

Les 15 propositions pour « un nouveau modèle » économique entre la France et l’Afrique:

1. Poursuivre et amplifier les mesures révisant la politique française de visas économiques afin de faciliter la circulation des acteurs économiques entre la France et l’Afrique.

2. Relancer la formation du capital humain, la coopération universitaire et de recherche, les échanges intellectuels et les orienter vers le développement.

3. Soutenir le financement des infrastructures en Afrique.

4. Réduire le coût de mobilisation des capitaux privés et des primes de risques appliquées à l’Afrique.

5. Contribuer au renforcement des capacités de financement de l’économie africaine.

6. Augmenter les capacités d’intervention de l’Union européenne en faveur de l’Afrique.

7. Susciter des alliances industrielles franco-africaines dans des secteurs clés pour les économies française et africaine : agriculture, énergie, transport, développement urbain, biens de grande consommation, numérique, industries culturelles, santé, tourisme et sécurité.

8. Promouvoir l’économie responsable et l’engagement sociétal des entreprises.

9. Accompagner l’intégration régionale de l’Afrique.

10. Renforcer l’influence de la France en Afrique.

11. Réinvestir au plus vite la présence économique extérieure française en Afrique subsaharienne.

12. Intensifier le dialogue économique entre l’Afrique et la France.

13. Favoriser l’investissement des entreprises françaises en Afrique.

14. Faire de la France un espace d’accueil favorable aux investissements financiers, industriels, commerciaux et culturels africains.

15. Créer une fondation publique-privée franco-africaine qui sera le catalyseur du renouveau de la relation économique entre la France et l’Afrique.

Source: Radio France Internationale (RFI)

http://www.rfi.fr/afrique/20131204-sommet-elysee-bercy-premier-grand-rendez-vous-franco-africain-aujourd-hui-paris

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s