Thierry Michel Atangana condamné au Cameroun, son comité de soutien jugé « responsable »

Paul Cameroun: Paul BIYA est-il capable de sagesse africaine?

Grand Rassemblement Vendredi 20 Décembre 2013 devant l’Ambassade du Cameroun à 14h‏00, Métro Porte d’Auteuil à Paris

Mardi 17 Décembre 2013 la Cour Suprême du Cameroun a rejeté le pourvoi introduit par Michel Thierry ATANGANA à la suite de sa deuxième condamnation pour les mêmes faits à 20 ans de prison.

Cette décision indigne et inique prolonge le calvaire d’un innocent qui croupit depuis 17 ans dans les geôles du régime de Paul Biya.

Michel est français, père de deux enfants qu’il n’a pas vus depuis 17 ans.

Le Comité de Soutien à Michel Thierry ATANGANA en France demande la libération immédiate de Michel et appelle à un rassemblement Vendredi 20 Décembre 2013 à 14h devant l’Ambassade du Cameroun au metro Porte d’Auteuil.

Cordialement

Comité de soutien à Michel Atangana

Contact presse :

Aline KREMER 0673069974

Amina M’Bow 0661062574

Thierry Michel Atangana condamné au Cameroun, son comité de soutien jugé « responsable »

Certains thuriféraires du tyran Paul BIYA rendraient, à mots à peine couverts, le comité de soutien à Thierry Michel Atangana « responsable » du rejet hier du pourvoi de notre compatriote par la Cour Suprême du Cameroun

Je tiens à les rassurer, nous sommes au sein du Comité de soutien à Thierry Michel Atangana des personnes suffisamment averties et réfléchies, pour ne pas avoir su envisager, voire anticiper la confirmation de la nouvelle peine de 20 années qui frappe arbitrairement notre compatriote au Cameroun.

Donc de « leçon » infligée par Paul BIYA aux « activistes » que nous serions, elle n’en a en réalité pas été, parce que le dictateur camerounais a précisément réagi comme la brute avec une cervelle ratatinée que tout observateur avisé de la scène politique camerounaise pouvait logiquement attendre.

Sur un plan personnel je ne découvre pas aujourd’hui sa bêtise infinie, au-delà des apparences raffinées et des cordons de gardes du corps qui accompagnent le moindre de ses déplacements. Une « leçon » de sa part ressemblerait davantage à une séance collective d’envoûtement, d’endoctrinement, ou d’abrutissement pour nombre d’entre-nous. Il n’a pas eu l’élévation d’un sage africain, celle qui peut aussi être la marque d’un Homme d’État, consistant à prendre la main que lui ont tendue des militants civilisés d’organisations de la société civile française pendant son dernier séjour à Paris. Il en a visiblement pris la mouche, ramenant au premier degré des revendications pour la libération des prisonniers d’opinion au Cameroun, pour un affront à son « illustre » personne.

Il faudrait en ce sens plaindre un dictateur qui, à plus de 80 ans révolus, semble incapable de pardon, d’esprit de réconciliation, de culture démocratique… condamnant de facto l’avenir de sa propre descendance.

Alors comprendra qui voudra…Parce que celles et ceux de ses partisans et courtisans qui vantent ses louanges aujourd’hui, seront certainement aux abonnés absents quand sa veuve, ses enfants, et petits enfants… seront obligés de raser les murs, trouveront systématiquement fermées toutes ces portes de l’occident qui leur sont encore ouvertes aujourd’hui…. Ou encore lorsqu’ils seront traînés en Justice comme ayants droits par les enfants français d’un Thierry Michel Atangana ou d’autres victimes de son épuration politique à grande échelle…communément présentée comme une campagne dite de lutte contre la corruption au Cameroun (la fameuse opération épervier).

À ce moment-là il n’y aura plus aucun officiel français, aucune grande agence de communication parisienne …Parce que la Justice française et internationale, puis l’immense société civile auront repris toute leur latitude d’action contre des individus sans réelle substance, pour ne pas dire simplement: « des petites merdes ».

Je vous remercie

Joël Didier Engo

Compte rendu audience 17 décembre 2013

Comité de Soutien à Thierry Michel Atangana

http://libérez-michel-atangana.fr/

https://www.facebook.com/LiberezMichelAtangana

Affaire Atangana: Maître Caroline Wassermann, avocate au barreau de Paris : «C’est une décision absolument effrayante par le quantum des peines qui ont été infligées, pour des délits qui n’existent que dans l’imagination de ces dirigeants camerounais. Il s’agit d’un règlement de compte politique et rien d’autre.»

http://www.rfi.fr/emission/20131218-atangana-caroline-wassermann-avocate-barreau-paris-cameroun

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s