Manifestation pro-palestinienne, une interdiction stigmatisante!

Photo : Sans que cela ne retire rien du caractère inadmissible qu'il y a à s'en prendre à une synagogue dans notre pays, il apparaît que des groupes de jeunes se présentant comme membres de la LDJ ont tenu des propos racistes en marge des manifestations en soutien aux populations civiles gazaouies. Surtout, la communication haineuse de ce groupe sur les réseaux sociaux depuis plusieurs heures ne saurait être tolérée. Dans un contexte de tension, les extrêmes tentent de briser la possibilité de l'émergence d'un camp de la paix. Qu'ils soient combattus!

 Une interdiction indéniablement ciblée et horriblement sélective Monsieur Le Président!
Ainsi donc, sous un gouvernement qui se veut progressiste et internationaliste, il serait désormais interdit de manifester en France contre des bombardements de civils, lorsque ces derniers sont dans leur écrasante majorité des palestiniens; en raison des «risques pour l’ordre public».
Cela laisserait penser que (tous) les manifestants seraient d’office des casseurs  de synagogues, parce que notoirement antisémites.
Un réel déshonneur!Un rassemblement parisien de soutien à Gaza vire à l’explosion de violences (Le Figaro) Alors à qui la faute? Explosion de violences à Paris après un rassemblement pour Gaza, samedi 19 juillet. (FRANCOISGUILLOT/AFP)– À ceux qui veulent restreindre la liberté de manifestation en France uniquement à des causes qu’ils jugent plus légitimes et compassionnelles que d’autres?- Ou à ces nombreux anonymes (majoritairement Français, de toutes les confessions, et de toutes les origines) qui ont voulu témoigner leur solidarité humaine à une population civile coincée sous les bombes de l’occupant dans une bande de 360 km2?

Les casseurs deviendraient ainsi les meilleurs alliés d’une interdiction de manifester à Paris?
Les « images d’affrontements de Barbes «  deviennent l’argument massue avancé par les autorités de la République …pour justifier une restriction historique d’une liberté fondamentale en France. C’est en réalité à un véritable verrouillage de la liberté de manifester auquel l’on assiste, précisément par celle et ceux que le suffrage universel a investi de la noble mission d’agir et de représenter de manière égale tou(te)s les Français(e)s sans aucune distinction de religion, de convictions politiques ou religieuses, ou d’origine ethnique.
Juste pourrait-on remarquer sans nécessairement alimenter la polémique, que  y compris en Israël des manifestations de solidarité envers les populations civiles de Gaza ont pu se tenir.
Cela signifierait-t-il donc qu’à Paris, ville du métissage et du foisonnement des cultures, des manifestations pacifiques seraient d’emblée sujettes à caution, dès lors qu’il s’agirait de la question israëlo-palestienne, un conflit indéniablement envenimé et communautarisé par cette interdiction décrétée par ceux-là mêmes qui ont prétendu ne pas vouloir « l’importer en France ».
Les violences imputables à des casseurs et quelques frustrés servent désormais d’alibi à la restriction d’une liberté fondamentale à Paris et uniquement à Paris. Peut-être faudra-t-il y décréter l’État d’urgence tous les deux (02) ans, à chaque descente de Tsahal sur Gaza.
Cela aura au moins le mérite de la clarté politique!

Une manifestation pro-palestinienne à Lyon, samedi 19 juillet. (PHILIPPEMERLE/AFP)

Appuyer instantanément sur le bouton ô combien sensible de l’antisémitisme – comme le souligne si bien Mme Michèle Sibony– semble devenu le premier réflexe de carriéristes politiques de tous bords en France; question de culpabiliser et jeter le discrédit sur tous les partisans de la paix entre Israël et la Palestine, qui ont le malheur de ne pas soutenir les thèses colonialistes et ségrégationnistes de l’actuel gouvernement d’Israël.

Pourtant c’est précisément parce que nombre d’entre-nous sommes particulièrement attachés à ce pays, à son histoire, à sa Mémoire; que nous sommes soucieux de sa survie, de son intégrité territoriale et de sa démocratie; que nous condamnons ses expéditions meurtrières tous les deux (02) ans dans la bande de Gaza, parce qu’elles entretiennent d’autres cycles de vengeance et ferment à jamais toute perspective de paix durable entre les deux peuples sur deux États voisins et viables.

Joël Didier Engo

La justice confirme l’interdiction de la manifestation pro-palestinienne, Source AFP

 Ailleurs dans le monde, de nombreuses manifestations ont eu lieu en soutien aux Palestiniens 

 http://www.lemonde.fr/international/portfolio/2014/07/18/tour-du-monde-des-manifestations-en-soutien-a-gaza_4459711_3210.html

 « Ça aurait été plus simple de l’autoriser. » , soupir d’un CRS, au coin du boulevard et de la rue de Rochechouart, Samedi 19 juillet 2014

Sayed KASHUA Ecrivain arabe et citoyen israélien: « J’ai écouté alors les politiciens et les gens des médias et j’ai su que ceux-là faisaient la différence entre un sang et un autre, entre un être humain et un autre être humain. » (http://www.liberation.fr/monde/2014/07/15/toutes-les-raisons-pour-lesquelles-je-quitte-israel_1064343)

 

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s