La méditerranée: le cimetière des migrants

La Une du 19 avril 2015

Bien triste spectacle, que celui offert au quotidien par les démocraties forteresses européennes, réduites au fil des naufrages en méditerranée, à décompter les corps des migrants repêchés.

À nouveau certains dirigeants nous agitent l’argument fallacieux de la générosité – oui indéniablement la solidarité de l’Italie qui porte seule le terrible fardeau. Alors qu’il s’agit pour la plupart des migrants, de réfugiés fuyant les zones de conflits (Syrie, Nord du Nigeria, Érythrée…). Ils devraient d’office être couverts par le droit international, dont les conventions de Genève sur les réfugiés, et ne pas ainsi être assignés à la mort en Méditerranée ou à l’errance sur le territoire continental du fait des règlements Dublin.

Alors à minima il s’agit d’une politique assumée de non assistance aux réfugiés en danger;  et au pire – au regard notamment du nombre grossissant des victimes – d’un comportement qui fleurte dangereusement avec le crime contre l’Humanité.

Nous voici ainsi cantonnées par l’Union européenne, en notre qualité d’organisations de la société civile en charge des droits des étrangers,  au triste rôle de veilleurs funèbres en raison des petits égoïsmes nationaux exacerbés.

Joël Didier Engo

Président de l’association Nous Pas Bouger

http://www.nouspasbouger.org

Sur le même sujet:
Migrants : «L’Union européenne n’a plus d’alibi» AFP, 20 avril 2015

Les noyés, accessoires de nos politiques migratoires, par Pascal Riché, Nouvelobs.com

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s